Gunstar Heroes : un Run’N Gun explosif

Bandeau_Gunstar

De retour de mes vacances universitaires, je me suis empressée d’essayer (et terminer) le Gunstar Heroes que j’avais trouvé dernièrement en vide-grenier. Ce titre sorti en 1993 sur MegaDrive est devenu au fil des années l’un des piliers du Run’N Gun. Ça tire et explose de partout, amusement garanti seul ou à deux, en bref l’un des titres les plus emblématiques de la console.

Titre

Gunstar Heroes est le premier jeu du studio Treasure, une petite boîte qui se fera rapidement un nom. En effet ils sont à l’origine de petits titres tels que Radiant Silvergun ou Ikaruga pour ne citer qu’eux. Comme la majorité des jeux du genre, l’histoire n’est qu’un prétexte : il y a quelques années de cela, la planète Gunstar 9 a quasiment été vidée de son énergie par le robot Golden Silver. Le professeur White Gunstar réussit à le vaincre et dispersa les 4 pierres qui donnait sa force à l’humanoïde. Mais le Colonel Red (ou Commandant Grey dans la version japonaise) ne l’entend pas de cette oreille et cherche désormais à s’emparer des gemmes afin d’assoir sa domination sur le monde. Votre but sera donc de le stopper. Petite précision, le synopsis présenté est celui de la version occidentale. En effet, la version japonaise, considérée comme l’originale, est consultable (en anglais) sur la page Wikipédia dédiée et je vous invite à comparer les deux.

Selection

Avant de commencer le massacre vous pouvez ajuster la difficulté dans le menu Options de l’écran principal. Vient ensuite un écran de sélection où vous aurez à choisir entre deux types de jouabilité : le Free Shot vous permettant de tirer tout en avançant et le Fixed Shot qui vous stoppe à chaque coup donné. À cela s’ajoute le choix de l’arme, au total quatre modèles sont proposés : le Force Fire, une mitraillette à cadence rapide ;  le Lightning Fire tirant des lasers par salves ; le Chaser un pistolet à balle autoguidées ainsi que le Fire un lance-flamme. Mais ce choix ne restera pas défini car vous aurez la possibilité de changer d’arme et même de les combiner pour en former de nouvelles. Par exemple, si vous ajoutez à un Force Fire un Chaser, vous obtiendrez un pistolet à balles orientées vers l’ennemi ! Comptez ainsi une dizaine d’armes qui seront à votre disposition et qui répondront à des situations variées. En dehors des armes, vous aurez aussi la possibilité de vous battre au corps à corps en taclant vos ennemis, en les envoyant valser ou en les plaquant.

Stage 1

Dans un premier temps, une série de quatre stages seront réalisables dans l’ordre choisi. Un boss vous attendra en fin de niveau qui, une fois vaincu, vous remettra l’une des précieuses gemmes. Les niveaux suivants sont plutôt axés sur la poursuite et la bataille finale contre le Colonel. Ce seront au total sept tableaux, peu de checkpoint et d’innombrables boss (la marque de fabrique de Treasure) qui se dresseront devant vous. Gunstar Heroes se différencie des autres jeux MegaDrive par des graphismes hauts-en-couleur poussant la console dans ses limites. Le titre peut aussi souffrir de ralentissements dus au nombre d’explosions et d’adversaires affichés, mais rien qui ne soit gênant.

Concernant le mode deux joueurs, quelques subtilités sont à prendre en compte. La vie des ennemis sera doublée ce qui poussera les joueurs à s’entraider pour avancer. Si l’un des joueurs meurt en cours de partie, il devra prendre la moitié des points de vie du second pour revenir en jeu. Il faudra donc y réfléchir à deux fois avant de ramener son coéquipier !

BossTant de vies perdues sur ce boss :'(

Gunstar Heroes est en somme un titre rapide, nerveux et fun à jouer. Il ne tombe cependant pas dans la caricature du jeu se prenant trop au sérieux, en témoignent les traits d’humour disséminés. La combinaison d’armes est un gros point fort et faire l’aventure à deux est un vrai régal. Comptez environ de 2 à 3h (morts lors du dernier niveau incluses) plus une sympathique cinématique de fin. Enfin, je ne saurai que trop vous conseiller de vous rabattre sur le remake sorti sur GameBoy Advance, Gunstar Future Heroes. Le prix est beaucoup plus abordable : comptez une vingtaine d’euros pour une version GBA complète contre environ 80€ sur MegaDrive.

7 thoughts on “Gunstar Heroes : un Run’N Gun explosif

  1. Treasure, ces développeurs de l’amour à qui on doit Guardian Heroes un des meilleurs jeux de l’univers sur Saturn… (avis totalement objectif ! :D)
    Non mais pour parler de ce Gunstar Heroes, j’ai un vieux souvenir d’y avoir jouer chez un ami quand j’étais petit. Après je suis repassé dessus grâce à l’émulation, j’avais beaucoup aimé, c’est vif, nerveux et assez varié.

    J’espère que tu vas faire un zoom sur Street of Rage 2 et Shinobi 3 également ! :p

    1. On verra pour les Streets of Rage 3 et Shinobi 3 😉
      Mais pour moi aussi ça a été une révélation ce jeu, il est vraiment excellentissime !

  2. Yeah ! Un excellent jeu pour une de mes bécanes préférées !
    Treasure est vraiment l’un des meilleurs studios qui soit. Je préfère Dynamite Headdy pour ma part ( j’espère que tu en parleras un jour ! ^^)
    Sinon je sais pas si tu as eu l’occasion de tâter la version Gamegear qui est très réussie !

    En tout cas continue comme ça !

    1. J’ai appris qu’il y avait eu une version GG lorsque j’ai fait mes recherches pour l’article ^^ Les niveaux diffèrent-ils par rapport à la version MD ?
      Et je ne connaissais pas Dynamite Headdy mais je pense me le procurer d’ici peu de temps car il a vraiment l’air excellent !
      Merci pour tes encouragements, c’est important pour moi 🙂

      1. Dans mes souvenirs, il y a très peu de différences; la plupart étant présentes dues aux limitations techniques de la machine.

        Dynamite Headdy est de loin pour moi un des meilleurs jeux sur MD. Il fait facilement partie de mon top avec Rocket Knight, Ristar et World Of Illusion.

Laisser un commentaire