Retro Game Challenge, le jeu hommage de la DS

Bandeau_RGC

J’espère que vous vous êtes bien reposés pendant ces vacances et que vous vous sentez d’attaque pour la rentrée. Après avoir passé 3 semaines de fou en Chine et au Japon (mais vous le saviez peut-être déjà si vous me suivez sur Twitter) me voilà de retour plus boostée que jamais ! Lors de mon voyage j’ai évidemment emmené mes consoles et c’est avec un jeu import DS (oui encore) que j’attaque la rentrée du blog : Retro Game Challenge.

Game_Center

Inspiré d’un programme télévisé japonais intitulé Game Center CX (ゲームセンターCX) diffusé sur Fuji TV One à partir de 2003, la série met en scène Shinya Arino un comédien ayant pour objectif de terminer des jeux en une journée. Mais Arino n’a pas de chance car son skill vidéo ludique avoisine le zéro : chaque jeu, même le plus simpliste s’avère être une épreuve de tous les instants. Si le principe paraît simpliste, le succès fut au rendez-vous puisque la série compte aujourd’hui 18 saisons et 186 épisodes. Il paraissait donc logique qu’un jeu dérivé voie le jour et c’est en 2007 que sort au Japon Game Center CX : Arino no Chōsenjō. Deux ans plus tard et à la surprise générale, XSEED Games prend le risque de localiser le titre aux États-Unis et prendra pour l’occasion le nom de Retro Game Challenge.

Contextualisation faite, Retro Game Challenge vous fait incarner au choix un petit garçon / une petite fille téléporté au beau milieu des années 80 où vous y connaitrez la version miniature d’Arino. L’objectif sera de terminer les jeux et les défis imposés par une entité maléfique Game Master Arino, une version digitalisée du personnage, qui est non sans nous rappeler un certain Dr. Kawashima. Pour ce faire vous allez devoir vous aider de manuels d’instructions et votre compagnon achètera de temps à autre des magasines spécialisés.

J’aimerais tellement disposer d’un kit de capture pour vous faire de belles images…

 Pour compenser une histoire aussi anecdotique le gameplay se devait d’être béton. Chaque jeu comporte 4 challenges, et c’est une fois ces derniers terminés que vous profiterez pleinement du titre via le mode Freeplay.  Si les mini-jeux furent spécialement créés pour ce titre, les nostalgeeks reconnaitront et s’amuseront des nombreuses références disséminées à tous les niveaux : Cosmic Gate (pour ne citer que lui) nous rappelle bizarrement un certain Galaga. Les styles les plus importants y sont représentés et leur gameplay est plus ou moins emprunté aux jeux de l’époque Famicom : Shoot’em Up, Course, Plateforme et même RPG.

Les magasines et manuels vous seront essentiels à la progression poussant le roleplay jusqu’au bout. En plus d’y lire les plus folles rumeurs sur les futures sorties comme nous pouvions le faire lorsque Internet n’existait pas, ces derniers renferment aussi cheat codes et astuces vous facilitant la tâche. Passage de niveau, temps infini… chaque jeu possède ses propres codes à l’instar de l’invincibilité disponible dans Rally King, le jeu de course. Il est de plus possible de consulter les livres une fois le jeu lancé, l’écran du bas de la DS y est spécialement dédié. Cette feature est non sans nous rappeler les souvenirs d’une époque où nous jouions avec le guide sur les genoux.

 Si les graphismes lors des discussions avec Arino nous piquent un peu les yeux, c’est une fois les jeux lancés que la magie s’opère. Les développeurs y ont déclaré tout leur amour pour le retrogaming avec des graphismes 8 bits qui auraient très bien pu avoir leur place dans les années 80. La vitesse d’affichage, les sprites, les couleurs tout y est rétro pour notre plus grand plaisir.

La bande son n’a pas été mise à l’écart avec un nombre tout bonnement hallucinant de pistes. Comptez une moyenne 15 musiques par mini-jeu ce qui est énorme pour un titre de cette envergure… Malgré les limitations techniques imposées pour créer une OST d’époque, les titres restent variés toutes les oreilles y trouveront leur compte. Je vous laisse en juger par vous-même avec cette playlist presque complète.

Si l’on met de côté le mode Freeplay, ce Retro Game Challenge dispose d’une assez bonne durée de vie pour un jeu de ce style, comptez une bonne dizaine d’heures. Que vous ayez vécu ou non le temps où l’on soufflait dans les cartouches pour les faire fonctionner, ce jeu est un hommage débordant d’amour pour cette époque et ne manquera pas de vous rappeler certains souvenirs. J’ai pu découvrir à mon grand étonnement que Game Center CX a connu deux suites dont une dernière sortie le 20 mars dernier sur 3DS. Le premier opus s’étant vendu à moins de 100000 exemplaires aux États-Unis, XSEED Games a abandonné l’idée de localiser les autres. Sachez tout de même qu’une version traduite du 2 faite par des fans circule sur les internets, je vous invite à y jeter un œil et à y jouer, à condition bien évidemment d’avoir l’original à la maison.

 

Et surtout n’oubliez pas : Kachō On !

7 thoughts on “Retro Game Challenge, le jeu hommage de la DS

  1. Ah le retour des articles ! J’attendais ça avec impatience ^^ Encore une fois un jeu qui à l’air super intéressant en plus basé sur le rétrogaming, que demander de plus ? 🙂 Et serrais tu si le jeu se trouves facilement en import ? Et si oui à quel prix ? ^^

    1. Alors pour répondre à ta question oui il est vraiment chaud à trouver. Je viens de faire une recherche rapide sur eBay et je n’en vois pour le moment aucun. Vu qu’il s’est vendu à moins de 100000 exemplaires ça n’arrange malheureusement pas les choses… Et pour le prix compte une moyenne de 40€ complet et 20€ en loose. Tu peux le trouver en complet pour beaucoup moins que ça mais il faut faire preuve de beaucoup de patience ^^
      Si jamais tu l’achètes un jour je serai curieuse d’avoir ton avis 🙂

      1. Ah quand même :/ Bon je verrai pour le trouver à l’occasion mais ça s’annonce plus dur que prévus, dommage ^^ Et si je le test ( un jour peut être x) ) je te dirai ce que j’en ai penser 😉

  2. Encore un superbe article !!! Et sur un jeu qui a l’air très bon !
    Je connaissais l existence de l émission mais j’ignorais qu’il y avait eu une adaptation sur console et en plus localisée !
    Ça m’a l’air d être un bon hommage en tout cas !

    Content de pouvoir relire tes articles après ton petit périple asiatique ! \(^-^)/

    1. Merci pour tes encouragements Tremololo ça me fait vraiment plaisir !
      Le jeu m’a donné envie de regarder l’émission, je suis en train de les chercher en sous-titré. Et je te dis qu’une chose : si tu aimes le rétrogaming et les jeux qui ne se prennent pas au sérieux celui-ci est vraiment fait pour toi.
      Je pense bientôt poster un article spécial achats d’Asie mais je ne sais pas encore quand ^^

  3. Je me souviens y avoir un peu joué à celui-ci, et il est effectivement très sympathique !

    Je ferais tout de même un petit reproche : Le nombre de missions par jeux avant de passer au suivant. A force de refaire le même jeu en boucle (et de ne pas forcément réussir la mission quand on est pas doué !), un sentiment de lassitude s’installe, c’est dommage !

Laisser un commentaire